Search form

Les signaux endocannabinoïdes améliorent la vision dans des conditions de basse luminosité

2016-08-08

Une nouvelle publication montre que les signaux endocannabinoïdes améliorent la vision dans des conditions de basse luminosité.  L'article s'appuie sur des récits anecdotiques, de Jamaïque et du Maroc, que le fait de fumer de la marijuana aidait les pêcheurs à voir mieux quand ils allaient pêcher à la brunante (PMID: 15182912 , PMID: 2062365 ). Les chercheurs ont utilisé un éventail de techniques, de l'électrophysiologie, à l'imagerie calcique et aux analyses comportementales pour montrer que des ligands endocannabinoïdes externes améliore réellement la vision dans des conditions de basse lumière en rendant les cellules ganglionnaires de l'oeil plus excitables.

Les chercheurs ont aussi montré que les cannabinoïdes endogènes synthétisés naturellement dans l'oeil peuvent produire cet effet.  

Finalement, l'équipe a révélé que l'augmentation d'excitabilité des ganglions de la rétine dépendait d'un nouveau mécanisme, par lequel l'activation du récepteur cannabinoïde CB1R mène à l'inactivation du transporteur de chlorure NKCC1, causant une hyperpolarisation membranaire qui permet aux cellules de produire des potentiels d'action de façon plus efficace en réponse à des stimulis visuels, augmentant ainsi le ratio signal/bruit.  

Les chercheurs du Centre et de la Plateforme de Neurophotonique Edward Ruthazer (McGill University, auteur senior), Paul Wiseman (McGill - Physique), and Yves De Koninck (Université Laval) sont des co-auteurs de l'étude, avec le collaborateur Nick Marsh-Armstrong à Kennedy-Krieger (Johns-Hopkins).

Lisez l'article de recherche original ici:

Endocannabinoid signaling enhances visual responses through modulation of intracellular chloride levels in retinal ganglion cells
Loïs S Miraucourt Jennifer Tsui Delphine Gobert Jean-François Desjardins Anne Schohl Mari Sild Perry Spratt Annie Castonguay Yves De Koninck Nicholas Marsh-Armstrong Paul W Wiseman Edward S Ruthazer

eLife 2016;10.7554/eLife.15932

DOI: http://dx.doi.org/10.7554/eLife.15932
Published August 8, 2016